Ven. Juil 19th, 2024

Par Aurélie Caron Julien

L’équipe canadienne n’a pas été capable d’attendre les huitièmes de finale lors de la Coupe du monde de soccer féminine qui se déroulait en Australie ainsi qu’en Nouvelle-Zélande. C’est la première fois depuis 2011 que l’équipe canadienne ne se qualifie pas pour les séries éliminatoires dans une coupe du monde.

Il suffisait d’un match nul lors du dernier match de classement contre l’Australie pour pouvoir atteindre les éliminatoires. Cependant, le Canada a subi une défaite de 0 à 4. Les Canadiennes ont eu beaucoup de difficulté à tirer au but et c’est d’ailleurs seulement à la 66e minute que les rouges ont placé leur premier tir cadré de la partie.

Rappelons que le Canada s’était taillé une réputation dominante après avoir gagné l’or aux Jeux olympiques de 2020.

Potentiellement la fin de la carrière d’une légende

Cette élimination marque possiblement le dernier match de la capitaine Christine Sinclair. La joueuse d’expérience a été aperçue en train d’amasser quelques brins de gazon en souvenir de son 326e match dans l’uniforme canadien. Sinclair, âgée de 40 ans, est, pour plusieurs, une des meilleures joueuses de soccer de l’histoire. En effet, elle a inscrit plus de 185 buts internationaux, ce qui fait d’elle l’athlète de soccer, tous genres confondus, ayant marqué le plus grand nombre de buts dans des matchs internationaux. La capitaine n’a toutefois pas contribué à la marque lors de cette coupe du monde de 2023. Sinclair a remporté l’or aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020 ainsi que le bronze lors des Jeux de 2012 et 2016.

La suite pour l’équipe canadienne

Maintenant que le Mondial est terminé, l’équipe canadienne se prépare aux deux matchs de qualification pour les Jeux olympiques de Paris à l’été 2024. Les Canadiennes affronteront la Jamaïque lors du mois de septembre.  

Le soccer féminin en hausse de popularité

Bien que le soccer féminin bénéficie de ressources accrues, en raison de l’augmentation de sa popularité, la discipline féminine est toujours loin de l’égalité avec le soccer masculin. Alors que plusieurs défendent cette inégalité par l’argument de l’intérêt, une étude faite à Zurich au début de l’été 2023 démontre que le soccer féminin est aussi intéressant que le masculin.

En effet, les chercheurs ont montré à 623 partisans des séquences de soccer masculin et féminin sans aucune modification. À la suite du visionnement, un plus grand intérêt pour les matchs masculins a été observé. Les mêmes participants ont ensuite regardé dix autres séquences de matchs de soccer avec les têtes des joueurs floutées, sans connaître le sexe des joueurs. Ils ont constaté que le soccer féminin et masculin était évalué de manière équivalente. Cela suggère que lorsque le sexe des joueurs est inconnu, l’intérêt pour les matchs féminins est comparable aux matchs masculins. Cet engouement est d’ailleurs remarquable dans la hausse d’audience remarquée lors de cette coupe du monde, qui demeure néanmoins considérablement plus basse que les Mondiaux masculins.


Source image: Soccer Canada

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.