Mer. Juil 17th, 2024

Par Vincent Giangioppi 

La saison du Vert & Or Football s’amorçait le vendredi 25 août dernier à Sherbrooke contre nul autre que le Rouge et Or de l’Université Laval. Malgré la défaite de 37-14, les Sherbrookois ont su limiter les dégâts adverses et montrer des signes encourageants, spécialement en fin de match.  

À l’inverse, la joute du 1er septembre contre les Redbirds aura vu la troupe de Mathieu Lecompte entamer le match de brillante manière, avant de trébucher en deuxième demie 26-14. Malgré les deux défaites, il y a certainement de quoi être optimiste pour le reste de la saison. 

Le premier match de la saison du Vert & Or Football ne s’annonçait pas simple, contre un Rouge et Or champion en titre de la Coupe Vanier. Malgré une prestation défensive solide, particulièrement contre le jeu au sol, la foudroyante attaque de l’Université Laval a ultimement eu le dessus des Sherbrookois. Le quart-arrière Arnaud Desjardins termine le match avec 296 verges de gain ainsi que 3 passes de touché. Récipiendaire du prix du joueur par excellence du football universitaire canadien, le receveur Kevin Mital débute lui aussi la saison en force avec 122 verges de gain et 2 touchés. 

Blanchie lors des 2 premiers quarts, l’offensive sherbrookoise a montré ses dents trop peu trop tard, en marquant 12 points lors du dernier quart grâce à 2 placements du botteur Louis Tardif ainsi qu’à un touché du quart-arrière Anthony Robichaud. Ce dernier a inscrit 187 verges de gain, mais s’est également fait intercepter 3 fois. À noter qu’il s’agissait du premier match du nouveau coordinateur offensif du Vert & Or, Dominic Picard. 

L’histoire inverse face aux Redbirds 

C’était un Vert & Or touché par les blessures qui se déplaçait au stade Percival-Molson pour y affronter les Redbirds le 1er septembre dernier. Après la première demie, Sherbrooke était en contrôle 14-3 grâce à des touchés de Michael Morin et Pier-Olivier Cadoret. Contrairement au match contre Laval, où Sherbrooke avait terminé en puissance, le vent a plutôt changé en leur défaveur au retour des vestiaires. 

Particulièrement inspirés par Eloa Latendresse-Régimbald, les Redbirds ont inscrit pas moins de 21 points au 3e quart. Le quart-arrière a lui-même marqué en plus de compléter deux passes de touché à ses coéquipiers Abdala Traoré et Zacharie Magnan. La défensive a également fait son boulot en blanchissant le Vert & Or au cours de la dernière demi-heure du match. C’est donc la deuxième année consécutive où McGill bat Sherbrooke sur le terrain des Alouettes. Ce fut d’ailleurs la seule victoire des Redbirds la saison passée. 


Crédits: Yves Longpré

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.