Sam. Mai 14th, 2022

Par Mathieu Bouchard-Racine  

L’art de la magie s’avère souvent être une grande caricature. Que ce soit par le costume, composé de la cape, du chapeau et de la baguette magique, ou bien par le lapin et le jeu de cartes manipulé avec soin et splendeur. Toutefois, la magie est un art complet, qui ne se maîtrise pas à moitié. En termes d’exécution et de talent local, il est difficile de passer à côté d’Alain Choquette, un Québécois avec 35 ans de carrière derrière la cravate. Celui-ci était dernièrement de passage à la Salle Maurice-O’Bready de l’Université de Sherbrooke et ce qui est certain, c’est que les bouches ouvertes et la stupeur étaient présentes dans l’assistance.  

Les présentations sont-elles nécessaires? 

Le nom d’Alain Choquette se prononce rapidement lorsqu’il est temps d’énumérer les experts de la magie au Québec. On l’a vu en spectacle, dans des galas humoristiques, à la télévision, entouré d’autres vedettes québécoises, et même à l’internationale. En effet, il a également stupéfait la France et les États-Unis, pour ne nommer que ces pays, et a offert des conférences-spectacles à différentes régions dans le monde. 

Durant son enfance, la curiosité a permis à l’artiste de gravir les échelons et de comprendre les tours que les autres n’arrivaient pas à décoder. C’est d’ailleurs à Sherbrooke que l’homme de 60 ans a présenté son premier spectacle. Depuis, il a multiplié les ventes, avec 1,5 million de spectateurs pour la totalité de ses représentations. On compte sept spectacles et bien d’autres expériences à son actif. 

La nostalgie comme thème 

Question de souligner une carrière bien remplie, Alain Choquette mise sur ce qu’il fait de mieux : prouver que le destin n’est pas écrit et que nos choix sont seuls responsables de notre avenir. La nostalgie et le cheminement d’une vie cadrent bien avec le titre du spectacle, La mémoire du temps.  

Comme tous bons numéros de magie, l’interrogation ne s’arrête qu’au moment où l’on abandonne l’espoir de trouver une réponse à ses tours. Comme tous bons magiciens ne révèlent jamais leurs secrets, le jeu de la devinette devient impossible. Il ne reste donc qu’une émotion en conclusion des sorts de l’artiste à l’avant : la stupéfaction. 

À un moment où l’on ne s’en attend pas, où l’on croit que le hasard ne peut aboutir à un résultat aussi surprenant, Alain Choquette parvient à prouver l’inverse. L’illusionniste va au-delà de la surprise, en laissant des ébahissements dont lui seul a le secret. Tout cela, bien entendu, à partir des décisions hasardeuses d’une assistance à court d’explication. 

Pour souligner sa dernière tournée, Choquette retourne aux sources pour présenter la nostalgie. Des retours à son enfance, à celles des autres et un bilan de sa carrière, suivent un objectif bien précis. Le vécu de tous les âges se rassemble pour former de nombreux numéros aux grands résultats. 

Une identité clairement établie 

Dans le milieu de la magie, comme partout ailleurs, les artistes créent leur propre identité et leur style unique. Le magicien et illusionniste oriente particulièrement ses spectacles vers les décisions du public. Jouer à la devinette et lier les décisions hasardeuses à une fin inattendue, c’est bien loin d’être une chose facile.  

Que ce soit le choix d’une carte, des informations personnelles ou un simple concept de probabilité, l’illusionniste arrive à ses fins avec un résultat toujours juste. Deviner la pensée et les choix d’autrui est un art dont l’énigme reste encore à résoudre, mais une chose demeure certaine, c’est que le hasard ne figure pas dans les possibilités. 

Le public au cœur du divertissement 

Participation du public en tant que volontaires, choix d’un spectateur ou hasard, toute la durée du spectacle implique la participation de celles et ceux qui y assistent. Alain Choquette s’assure que son public ne s’endorme pas sur sa chaise en usant de jeux et de quelques questions pour amener les gens à l’avant, à ses côtés.  

L’humour, un accompagnement parfait au divertissement  

Un bon spectacle de magie nécessite un animateur de foule à l’aise. Profitant d’une expérience longue de sens et de temps, Alain Choquette remplit amplement ce critère crucial. L’objectif est encore de divertir et de s’assurer que toute l’assistance passe une belle soirée. Là-dessus, il est bien difficile de remettre en question la capacité du magicien québécois à le faire. 

L’humour est une tasse de thé bien chaude et savoureuse pour l’artiste. Choquette est parvenu tout au long de sa carrière à lier l’aspect comique à l’aspect magique. Ses participations à des galas d’humour sont des preuves concrètes. Choquette parvient à stupéfier son audience, par la dérision et l’apostrophe directe au public. 

Une autre tournée, puis la retraite 

L’annonce avait déjà été faite en 2018, La mémoire du temps sera le dernier tour de piste du magicien de métier. Lui qui en est à soixante bougies peut maintenant se dire prêt à une retraite anticipée. Victime d’une crise cardiaque, quelques années plus tôt, sa santé demeure sa priorité. Il ne reste que quelque temps pour avoir la chance de dire « Dans ma vie, j’ai pu voir Alain Choquette en spectacle ». Toutefois, peut-être continuerons-nous de le voir apparaître à des émissions telles que La magie des Stars


Crédit image @ page Facebook, Alain Choquette