Mar. Juil 16th, 2024

Par Émilie Oliver 

Lorsque l’hiver arrive parmi nous, l’Estrie se transforme en un véritable paradis pour les amateurs de sports d’hiver. En tant que région réputée pour ses montagnes et ses espaces verts, les Cantons-de-l’Est offrent de nombreuses opportunités de bouger, peu importe la saison. Alors que les premiers flocons sont tombés récemment, il va sans dire que l’engouement pour les sports d’hiver se fait sentir. 

Le ski et la planche à neige 

On ne peut parler d’hiver en Estrie sans mentionner le ski (de fond, alpin, ou même de randonnée) et la planche à neige. La région compte d’ailleurs plusieurs stations de ski renommées, dont une qui se situe en plein milieu de la ville de Sherbrooke, le mont Bellevue. Le mont Orford, quant à lui, offre une variété de pistes adaptées à tous les niveaux de compétence. Du skieur débutant au professionnel chevronné, tout le monde pourra profiter d’une piste à la hauteur de son aisance et de son talent. Le mont Sutton, qui se situe un peu plus loin de Sherbrooke, est une autre destination de choix pour les amateurs de glisse.  

Les billets de remontée varient selon les monts, mais les amateurs de glisse pourront s’en tirer pour des sommes qui varient entre 18 et 89 $ pour une journée complète en montagne.  

Outre les stations de ski alpin, la région propose également des opportunités de ski de fond, activité qui permet d’explorer la beauté hivernale de la région à un rythme plus tranquille. Les skieurs de fond expérimentés et les débutants trouveront de nombreuses pistes adaptées à leur niveau, tandis que les vues panoramiques sur les montagnes enneigées sont une bonne manière de passer du temps en nature tout en profitant de sa beauté. Les monts Bellevue et Orford offrent tous deux des sentiers de ski de fond, mais plusieurs autres options au cœur de la ville de Sherbrooke, sont disponibles. Ces dernières sont notamment disponibles pour consultation en ligne sur le site de la Ville.  

Le patin sur glace 

Le lac Memphrémagog, qui s’étend en partie dans la région de l’Estrie, est un endroit populaire pour le patinage sur glace. La ville de Magog offre également, au parc de la pointe Merry, un sentier glacé long de plus de 2,5 km pour satisfaire les amateurs de patinage. Sherbrooke, quant à elle, aménage plusieurs patinoires extérieures dans les parcs de la ville, en plus de la patinoire Bleu-Blanc-Bouge, qui offre un service de location de patins gratuitement la rendant idéale pour les débutants. La seule patinoire extérieure réfrigérée de Sherbrooke est d’ailleurs accessible à tous, alternant entre des plages horaires de patin libre et de hockey sur glace. L’étang du domaine Howard, quant à lui, est aussi accessible pour le patinage libre et offre un paysage enchanteur.  

Activités hivernales diverses 

L’Estrie regorge de parcs naturels et de sentiers qui invitent ses résidents à explorer la beauté de l’hiver. Les randonnées en raquettes sont une façon idéale de profiter de la neige fraîche. Des parcs comme le Parc national du Mont-Orford offrent des sentiers balisés pour la raquette, la randonnée et les excursions en forêt.  

Pour une expérience plus aventureuse, le traîneau à chiens est une activité inoubliable. Vous pouvez vous atteler à un traîneau tiré par des chiens huskies et partir à l’aventure dans les forêts enneigées. Les mushers expérimentés vous guideront au sein des sentiers pittoresques, vous permettant de vivre une expérience à la fois excitante et paisible. 

Les amateurs de pêche pourront également trouver des activités qui leur conviennent, puisque l’hiver en Estrie est également synonyme de pêche sur glace. Les lacs Memphrémagog et Lovering sont des destinations prisées pour la pêche sur glace. 

La planification et la détente : une routine hivernale harmonieuse 

Évidemment, afin de profiter pleinement des aventures hivernales disponibles en Estrie, une planification soigneuse est essentielle. Une vérification des conditions météorologiques ainsi qu’un habillement adapté au froid s’imposent. Pour une grande majorité des activités sportives hivernales, il est recommandé d’apporter plusieurs couches de vêtements et de se changer plusieurs fois. Des vêtements humides ou même mouillés sont souvent la source de froid important lors des activités extérieures. 

Cependant, après une journée bien remplie dans la neige, il est impératif de relaxer et de restaurer ses énergies. Les spas de la région sont des solutions non seulement intéressantes pour l’après-ski, mais également pour la vie de tous les jours. Les bains chauds apaisants seront le complément parfait à la journée en plein air et pourront apaiser les groupes musculaires sollicités pendant la journée. Ces interludes de délassement vous permettront de réduire la fatigue et de vous préparer en vue d’une nouvelle journée d’aventures hivernales. 

La découverte des saveurs locales, l’idéal pour l’après-ski 

L’Estrie déborde de restaurants et d’auberges où il est possible de déguster des mets réconfortants. Les menus mettent fréquemment en lumière des ingrédients régionaux tels que le fromage, le sirop d’érable et les produits du terroir québécois. Les nombreux vignobles estriens sont fréquemment mis de l’avant lors des dégustations culinaires régionales. 

Enfin, toutes les raisons sont bonnes pour continuer à bouger pendant l’hiver. Non seulement une multitude de sports extérieurs s’offrent à ceux qui souhaiteraient découvrir une nouvelle passion, mais la majorité des sports intérieurs sont également disponibles, peu importe la saison. Le centre sportif de l’Université offre une variété impressionnante de cours, de services de remise en forme, ainsi que de ligues intra-muros pour les personnes étudiantes.  


Source: Pexels

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.