Mer. Avr 24th, 2024

Par Véronik Lamoureux 

« La motivation est un mythe. » C’est bien la dernière phrase qu’un lecteur ou une lectrice s’attend à lire à la première page d’un livre promettant une révolution miraculeuse en cinq secondes. C’est pourtant ce que le livre « 5 secondes pour tout changer », de l’auteure Mel Robbins, avance.  

« Oubliez la motivation. Ce n’est qu’un mythe. Je ne sais pas comment nous en sommes venus à avaler l’idée qu’il faut «éprouver» du désir ou «ressentir» de la motivation pour agir. La seule chose qui peut nous aider à changer notre vie, c’est la force de nous secouer et de nous donner un bon coup de pied au derrière », affirme l’auteure dans son ouvrage.   

Combien de fois entend-on une connaissance vanter les mérites d’un livre qui a changé sa vie en quelques semaines? Certains répondront « trop souvent » en levant les yeux au ciel, préférant s’en remettre à leur propre pouvoir plutôt qu’à des livres promettant un bonheur immédiat et, disons-le, miraculeux.  

Les promesses du printemps donnent envie de revenir à la vie active. Toutefois, il n’est pas toujours évident de trouver une manière de se déscotcher le popotin du sectionnel et de dire au revoir aux habitudes sédentaires d’hibernation.   

Une question se pose alors : si l’auteure dit vrai et que la motivation est un mythe, comment faire pour se catapulter du marasme vers la vie active?  

La conférencière TED renommée pourrait avoir la solution.  

Comme une fusée 

La règle des 5 secondes a l’avantage d’être extrêmement simple à mettre en place. Pas de magie blanche, de recettes complexes, d’incantations ou de lois. Cette règle s’appuie simplement sur les sciences du comportement qui avancent qu’au moment de prendre une décision, il ne faut surtout pas laisser le temps au cerveau de se mettre dans le chemin. Par sa nature, le cerveau va toujours privilégier son confort à une tâche moins motivante, point à la ligne! 

L’idée est donc de lancer un décompte digne d’une fusée, 5, 4, 3, 2, 1, GO, chaque fois que le cerveau est amené à prendre une décision. Par exemple, si vous souhaitez faire un jogging, l’auteure suggère de compter 5, 4, 3, 2, 1 et d’enfiler immédiatement vos chaussures de course. Si vous y réfléchissez plus de 5 secondes, la neuroscience vous garantit que vous n’irez jamais courir.  

Des promesses alléchantes 

En échange de ce « bottage de derrière », la technique vous promet de reprendre confiance en vous et donc d’arrêter de procrastiner, de tourner en rond et de douter de tout. En outre, elle vous permettra de trouver le courage d’émettre et de défendre vos idées, de diminuer votre niveau de stress et de foncer vers l’avenir.  

Le principal avantage de cette technique? Si par un soir de pluie vous vous surprenez à laisser votre cerveau prendre le dessus, il suffit de remettre en pratique la technique des 5 secondes le lendemain et vous serez repartis pour la gloire!  


Crédit image @ Unsplash

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.