Lun. Avr 22nd, 2024

Par Charles Amyot 

Avec une fiche de 23-28-10 en date du 4 mars 2024, les Canadiens de Montréal connaissent une autre saison très difficile. Dans la division de l’Atlantique, seuls les Sénateurs d’Ottawa font pire. Alors que les séries seront ratées pour une troisième année consécutive, les partisans ont de quoi être déçus, eux qui avaient des attentes plus élevées particulièrement à l’égard de certains joueurs. 

Avec 2,8 buts produits par match en moyenne et 3,5 buts alloués par match en moyenne, le tricolore est respectivement 27e et 26e à ce palmarès sur les 32 équipes du circuit. Parce que les statistiques parlent d’elles-mêmes, rien n’est plus glorieux sur les unités spéciales. En effet, la Sainte-Flanelle est au 21e rang en ce qui concerne le jeu de puissance et 30e au classement général pour ce qui est des performances en désavantage numérique. 

Une équipe décevante dans l’ensemble 

Au regard de ces chiffres, aucun doute, il s’agit d’un problème d’équipe. Un manque d’expérience et un manque de talent résument bien le tout. La formation régulière des Canadiens de Montréal est la cinquième plus jeune équipe de la ligue nationale. Les joueurs ont en moyenne tout juste 26 ans. En plus du manque d’expérience chez les joueurs, derrière le banc, ce n’est pas mieux. Martin St-Louis totalise moins de 200 matchs en tant qu’entraineur-chef avec un taux d’efficacité considérablement sous la barre des .500. Enfin, les joueurs de talent dans la ligue nationale ne portent pas le bleu, blanc, rouge. Parmi les 32 meilleurs buteurs, aucun attaquant des Canadiens ne s’y trouve. Même chose parmi les joueurs ayant le plus de mentions d’aide et même chose parmi les meilleurs pointeurs… 

Suzuki, Matheson et Montembeault font bien 

Malgré une saison difficile, quelques joueurs des Canadiens peuvent donner une lueur d’espoir à l’équipe et aux partisans. Le capitaine, en premier lieu, se dirige vers une saison de 80 points si la tendance se maintient pour lui. En ce moment, il récolte 59 points lors de ces 61 matchs joués. En défense, le Québécois Mike Matheson surprend. Il est le troisième meilleur pointeur de l’équipe, devant plusieurs attaquants, dont Slafkovsky. Finalement, le gardien Samuel Montembeault, gardien le plus utilisé, est le meilleur par rapport à ses deux confrères. Il a une efficacité de .904 devant le filet. 

Une meilleure saison 2024-2025? 

Pas trop de joueurs sur la liste des blessés (y compris Dach), de nouvelles recrues avec d’autres choix au premier tour et une équipe qui veut joueur et gagner semblent être des facteurs pour que les Canadiens connaissent de meilleurs jours. D’ici là, il reste quelque 20 parties avant de finir une fois de plus une autre saison à oublier. 


Source: Getty images

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.