Mar. Fév 27th, 2024

Par Émile Martin 

En ce début d’année 2023, l’équipe d’athlétisme du Vert & Or bat son plein, tant pour ses bonnes performances à la première compétition de l’année que pour son recrutement en vue de la prochaine saison. Effectivement, celle-ci s’est munie de trois nouveaux athlètes de premier plan qui sauront renforcer une équipe d’athlétisme qui va bon train.  

En début d’année, la première compétition avait lieu à domicile pour le Vert & Or, soit au Centre sportif Yvon-Lamarche les 14 et 15 janvier derniers. Hôte d’incroyables performances, celle-ci a été un franc succès pour les athlètes de l’Université de Sherbrooke. L’établissement a terminé la compétition en deuxième position chez les hommes et en quatrième position chez les femmes. 

Des performances de haut calibre 

Le Vert & Or Invitation a permis à certains athlètes d’offrir leurs meilleures performances à vie. Micaël Anku en est la preuve, alors qu’il a inscrit un temps de 1:19.10 à l’épreuve du 600 mètres. Celui-ci bat du même coup son record personnel de 1:19.46, enregistré le 26 novembre 2022 à Montréal.  

Antoine Lebrun, coureur au 60 mètres haies, a également établi une nouvelle marque personnelle en remportant son épreuve avec un temps de 7:95, suivie de son coéquipier Laurent Grandmangin, qui s’est emparé de la deuxième marche du podium. 

À l’épreuve du 300 mètres, Sophie Ba a fièrement représenté l’Université de Sherbrooke en s’emparant de la deuxième position avec un temps de 40:00. Celle-ci a également contribué au succès du quatuor ayant remporté la première position du relais 4 x 400 mètres avec un temps de 3:57:13, constitué de Emma Houle-Shelby, Kassandra Lee et Camille Boudreau-Marcil. 

Les porte-couleurs du Vert & Or ont également bien performé à la compétition hors-concours du 20 et 21 janvier à Ottawa. Parmi les athlètes participants, Maoly Saint-Germain a signé une bonne performance en remportant le 60 mètres haies chez les femmes avec un temps de 8:83. De son côté, Laurent Grandmangin a atteint la deuxième marche du podium chez les hommes au saut en longueur avec une distance de 6,69 mètres. 

Une riche cuvée de recrues 

Chose certaine, l’équipe du Vert & Or ne reste pas assise sur ses lauriers, alors qu’elle travaille déjà en prévision de l’automne 2023. Trois coureurs convoités ont signé avec l’équipe de l’Université de Sherbrooke. Ces acquisitions permettront de consolider le bassin d’athlètes de haut calibre et d’assurer la pérennité de ce programme grandissant.  

Le premier à avoir arrêté son choix sur l’université estrienne est Thomas Péladeau du club d’athlétisme de Vaudreuil-Dorion. Étudiant présentement en sciences de la nature au cégep Gérald Godin, il a eu la chance de s’entretenir avec les membres de l’équipe d’athlétisme ainsi que l’entraineur Marc-André Roy. À force de témoigner de l’esprit d’équipe et de la direction dans laquelle se dirige le programme, son choix s’est tranquillement dessiné sous ses yeux. Jeune homme d’ambition, il se fixe de grands objectifs. Alors que son épreuve de prédilection est le 800 mètres, il souhaite s’attaquer au record québécois : « Il va falloir que je travaille fort et que je pousse fort, » dit-il, conscient des efforts qui l’attendent. Ce dernier aimerait également pouvoir représenter le Canada aux Jeux panaméricains U-20. Chose certaine, l’ouvrage ne saura freiner son désir d’accomplir les divers objectifs qu’il se fixe pour les campagnes à venir.  

Autre ajout à la formation du Vert & Or : Xavier Lemaître, provenant du club Athlétisme Rive-Sud. Le coureur originaire des Cantons de l’Est est bien motivé à rejoindre la formation sherbrookoise : « Je vois leur vision et leur projet comme quelque chose de vraiment ambitieux et j’ai hâte de faire partie de ça. » Xavier, qui a fait très bonne figure sur la scène nationale, constituera une grosse addition pour l’équipe du Vert & Or. Lui qui pratique ce sport avec assiduité depuis moins de trois ans aimerait user de son éthique de travail afin de rapporter des titres à son équipe dans les prochaines années. 

Finalement, du club Citius de Victoriaville, le Vert & Or est allé chercher un très bon coureur de cross-country en Mathis Vallières. Étudiant présentement au cégep de Victoriaville, il a été couronné athlète masculin de son cégep en mai 2022. Il s’est dit séduit par le projet de l’entraineur Marc-André Roy. Excité à l’idée de se joindre à l’université sherbrookoise, il souhaite : « […] construire […] une équipe qui peut compétitionner autant sur la scène provinciale que nationale. » 

Un projet en construction 

Marc-André Roy, entraineur-chef de l’équipe de cross-country, est ravi d’accueillir ces trois coureurs, les considérant comme des personnes qui aideront le programme à atteindre de nouveaux sommets. Nouvellement en poste depuis quelques mois, Marc-André est arrivé déterminé et avec un plan bien précis afin de ramener le programme du Vert & Or à la gloire qu’il a déjà connue. Ce plan passait d’abord par l’identification de coureurs concordant à sa philosophie d’enseignement. Favorisant l’être humain au sein de ses pratiques, Marc-André souhaite aider ses athlètes à devenir de meilleurs individus, et de toute évidence, cette doctrine se fait très attirante auprès des recrues. Comme le témoigne Xavier Lemaître : « C’est une atmosphère d’équipe qui est très enrichissante à Sherbrooke. » 

De ces faits, la communauté étudiante suivra de près les prouesses qu’exécuteront l’équipe d’athlétisme du Vert & Or et ses nouvelles acquisitions. 


Crédit image @Vert & Or

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.