Mar. Fév 27th, 2024

Par Megan Morin-Gendron

Le Mois de l’histoire des Noirs se termine, mais ce n’est pas une raison pour ne pas continuer à rendre hommage aux athlètes afro-canadiennes qui ont marqué l’histoire d’Équipe Canada.  

Charmaine Crooks 

Charmaine Crooks, athlète d’athlétisme originaire de la Jamaïque, est devenu la première femme au Canada à être cinq fois olympienne. Les premiers Jeux olympiques où elle devait participer étaient ceux de Moscou en 1980. Malheureusement, il y a eu boycottage des jeux menés par les États-Unis. Par la suite, elle a pu concrétiser son rêve à Los Angeles en 1984. Elle faisait partie de l’équipe du 4×100 m et a remporté la médaille d’argent, sa seule médaille olympique. Elle a été la porte-drapeau du Canada lors des Jeux d’Atlanta en 1996. Elle a aussi participé aux Jeux de Séoul en 1988 et à ceux de Barcelone en 1992. 

Leader dans son sport et vétérane à la défense de l’esprit sportif, elle est élue par ses confrères à la commission des athlètes lors de sa dernière participation. Par conséquent, elle a été membre à part entière du Comité international olympique (CIO) entre 2000 et 2004, pour ensuite devenir membre fondatrice du comité d’équité du CIO. Par ailleurs, elle a obtenu le titre de membre du conseil exécutif fondateur de l’Agence mondiale antidopage, en plus d’avoir siégé au conseil exécutif de Right To Play International. Sa passion pour le sport lui a permis de recevoir, en 2006, le prix Femme et sport du CIO.  

Phylicia George 

Phylicia George est la première femme canadienne à participer tant aux jeux d’été qu’aux jeux d’hiver. Sa passion pour l’athlétisme a débuté dès son jeune âge et elle a commencé la course de haies à l’âge de 15 ans. Effectivement, sa carrière dans l’athlétisme lui a permis de se qualifier pour les Jeux de Londres en 2012. Malheureusement, sa carrière a dû être mise sur pause en raison d’une tendinite à la jambe gauche et de deux déchirures à la jambe droite, l’empêchant de compétitionner. Elle reprend du service avec les Jeux du Commonwealth à Glasgow en 2014. Ensuite, en 2015, elle termine en 2e place aux Championnats canadiens et en 5e place aux Jeux panaméricains de Toronto; une belle remontée. Ses deuxièmes Jeux olympiques se déroulent à Rio en 2016, où elle atteint la finale du 100 m haies et du 4×100 m.  

Son exploit continue avec sa première compétition internationale sur le circuit de la Coupe nord-américaine de bobsleigh en novembre 2017. Par la suite, elle fait le circuit de la Coupe du monde à Innsbruck et, en janvier 2018, elle remporte l’or à Altenberg et l’argent à Königssee. Finalement, c’est lors des Jeux de Pyeongchang en 2018 qu’elle remporte le bronze avec sa coéquipière Kaillie Humphries. 

Plusieurs autres Afro-Canadiens ont marqué l’histoire d’Équipe Canada, par leur talent, leur passion et leur dévouement pour leur sport. Sans oublier que plusieurs jeunes sont présentement à la conquête de leur rêve de devenir des athlètes olympiques et de marcher dans les pas de ces modèles.  


Crédit image @ Olympiques.ca

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.