Ven. Juin 14th, 2024

Par Charles Gauthier, responsable de projets à la coopérative de vélo La Déraille 

Décembre 2022 était synonyme de mobilité active en vélo: de très nombreuses conférences ont eu lieu, sur le campus ou à Sherbrooke, indiquant aux futurs utilisateurs comment s’équiper pour le vélo d’hiver. 

L’expertise féminine: une alliée en matière de vélo hivernal 

Plusieurs femmes pratiquant le vélo ont été nombreuses à transmettre leurs connaissances quant à la conduite hivernale, notamment sur les équipements indispensables pour faciliter les sorties en hiver. Que ce soit Laurence Williams (conseillère en développement durable à Bishop’s University) ; Judith Beaudoin (service de la mobilité de l’UdeS) ; et même, Magalie Bebronne, directement de Vélo-Québec, l’expertise féminine était au rendez-vous ! 

Cela dit, l’équipement n’est pas la garantie pour circuler en hiver ; vaut mieux savoir comment adapter sa conduite hivernale. La coopérative de vélo La Déraille vous suggère ces approches sécuritaires. 

Vélo d’hiver: du savoir-faire au «comment faire» 

1- Ralentir : comme pour tout automobiliste circulant en zone urbaine, le cycliste d’hiver se doit de ralentir sa cadence. Même avec les plus gros pneus cloutés, la chaussée d’hiver peut s’avérer particulièrement glissante. 

Que ce soit le sable fin, la poussière de calcium accumulée sur les coins de rue ou les immenses trous cachés par les flaques d’eau, n’ayant que deux roues sur notre destrier, on doit toujours garder le plein contrôle. 

Qui plus est, si notre vitesse se résume à 20-23 km/h en été, circuler moins rapidement en hiver (10 à 15 km/h) nous permettra de freiner rapidement, au besoin. 

2- Anticiper : valeur importante pour tout vélo-navetteur en été, cette attitude de conduite devient essentielle en hiver. La chaussée, qu’elle soit partagée avec les automobilistes ou que ce soit en site propre et dégagé pour les vélos, reste une surface aux conditions variables en hiver. Les pneus à clous ne sont pas une garantie envers les chutes. Anticiper permet d’éviter tout danger, caché ou non. 

3- Toujours regarder derrière : malgré les outils qui améliorent la visibilité (lumières clignotantes, veste fluorescente ou même écarteur), rien ne remplacera pas la puissance de votre regard sur ce qui vient de l’arrière et qui vous dépassera.  

4- Freiner monofrein : réflexe important à développer en conduite hivernale. Il est astucieux de toujours utiliser le frein arrière d’abord, tandis que le frein avant est à éviter puisqu’il peut occasionner une perte d’équilibre.  

5- Tout virage, le plus vertical possible ! : il est important d’effectuer des virages en gardant le vélo le plus vertical possible. Encore ici, aucun pneu clouté ne certifie l’adhérence sur les accumulations de sables fins au bas des côtes sherbrookoises. 

Mission de la coopérative & nom 

Pour les membres de la coopérative de vélo La Déraille, la mission est claire : regrouper les usagers du vélo de la région du grand Sherbrooke, de même que la communauté étudiante et son corps professoral !  

Pour de plus amples renseignements : laderaille.ca. 


Crédit image @La Déraille

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.