Mer. Juin 19th, 2024

Par Carolanne Boileau 

Le mois de février est synonyme du Mois de l’histoire des Noirs. C’est notamment durant cette période que l’organisme local Mois de l’Histoire des Noirs propose une foule d’activités permettant de mettre en lumière la culture afro-québécoise.  

Leur mandat pour l’édition 2022? «Honorer le passé, inspirer le futur ». C’est un objectif tout à fait juste et honorable pour l’organisation sans but lucratif ayant pour mission de promouvoir les différents aspects de l’histoire des communautés noires. Au travers du mois de février, on peut s’attendre à une programmation composée de tables rondes, d’expositions et bien plus encore!   

Cabaret de la Diversité et table ronde virtuelle  

Le 28 février prochain à 18 h 30 aura lieu la toute première table ronde virtuelle ayant pour but de souligner le Mois de l’histoire des Noirs. La Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024) sera également abordée. Cette célébration sera diffusée directement sur Facebook et sera accessible à tous et à toutes. Plusieurs acteurs et actrices noirs provenant des quatre coins du Québec se joindront à l’évènement pour souligner la 31e édition du Mois de l’histoire des Noirs.   

Lors de cette première démarche collaborative historique, le Cabaret de la Diversité souhaite saluer les efforts et la contribution des acteurs issus des communautés noires à la construction du Québec d’aujourd’hui. Le fondateur-coordonnateur de l’organisme, Lenine Nankassa Boucal, insiste sur le fait que cette initiative favorise la mise en place d’une collectivité plus riche et accueillante.  

La table ronde virtuelle 31 ans de célébration MHN au Québec sera animée par Cyrille Ekwalla, journaliste et éditeur-en-chef du média NeoQuébec. Michael P. Farkas, représentant de l’organisme Mois de l’Histoire des Noirs de Montréal, présidera la table. Ceux-ci seront accompagnés d’autres invités comme Aimé Pingi, président de La Mosaïque interculturelle.   

C’est donc une occasion en or pour en apprendre plus sur la culture et l’histoire des communautés noires ayant participé activement au développement culturel, social et économique du Québec. Pour visionner l’évènement, simplement accéder à la page Facebook Cabaret de la Diversité, le 28 février à 18 h 30.  

Gala Dynastie et Prix Médias Dynastie  

Un autre évènement à ne pas manquer : le Gala Dynastie. Lors de cette cérémonie, plusieurs artistes issus de tous les domaines artistiques et culturels seront récompensés. Les sélectionnés œuvrent dans les domaines de la danse, de l’écriture, de la télévision, de la musique et bien plus encore. Depuis 2017, le Gala Dynastie se porte garant d’une mission : récompenser les personnalités issues de communautés noires pour leur art. 

Pour la 6e édition de ce gala, les nominations ont déjà été dévoilées. C’est le 2 février dernier qu’Anne-Lovely Étienne a annoncé les personnalités qui courent la chance d’être couronnées gagnantes d’un prix Dynastie. Ce gala haut en couleur comporte 13 catégories regroupant chacune 5 finalistes. Parmi ceux-ci, certains sont bien connus et d’autres gagnent à l’être.  

Sélectionnés  

Dans la catégorie de l’humoriste de l’année, deux candidats de Big Brother Célébrités s’opposeront pour remporter le prix Dynastie. Richardson Zéphir, participant de la première édition de la téléréalité et grand gagnant du prix du public en 2021, ainsi qu’Eddy King, présentement participant pour la saison deux de celle-ci. Le public devra donc être à l’écoute du Gala Dynastie le 5 mars prochain pour savoir si Richardson sera toujours chouchou du public parmi les 5 finalistes de sa catégorie.  

Le domaine de la musique, quant à lui, se retrouve au cœur de plusieurs catégories. Artiste ou groupe musical anglophone et francophone de l’année, révélation musicale de l’année, vidéoclip de l’année… Bref, les possibilités pour les artistes sont vastes. Certains ont même la chance d’être finalistes dans plus d’une catégorie. Zach Zoya, notamment, se retrouve dans la catégorie d’artiste anglophone de l’année, artiste de l’année s’étant illustré à l’international et vidéoclip de l’année. L’auteur-compositeur-interprète de Rouyn-Noranda a certainement su se démarquer au cours de la dernière année.  

Présentée par la Fondation Fabienne Colas, la catégorie de l’acteur ou actrice de l’année au cinéma et à la télé regorge de talent. On y retrouve Mélissa Bédard pour son rôle dans M’entends-tu? mais également Schelby Jean-Baptiste pour son personnage dans Je voudrais qu’on m’efface. Ces deux femmes sont également accompagnées de Yanic Truesdale, Widemir Normil et Malik Gervais-Aubourg.  

Les noms de ces actrices et acteurs sont peut-être familiers, ou non pour certains, mais il est clair que nous entendrons parler de ces artistes prochainement. Pour sa part, Shelby Jean-Baptiste est également animatrice pour la nouvelle web-série Pa t’mentir parue sur ICI.tout.tv.  

Jour J 

Maintenant que les nommés et nommées sont sous les projecteurs, il est temps pour le public de se faire entendre. Il est possible de voter pour votre personnalité de l’année favorite jusqu’au 20 février 2022. Pour se faire, textez simplement BLACK au 438-701-1188.  

Le Gala Dynastie sera certainement un évènement à ajouter aux calendriers des amoureux d’arts de tout genre. C’est le 5 mars 2022 que les récipiendaires des prix Dynastie pourront récupérer leur prix. Cet évènement clôture le Mois de l’histoire des Noirs de la plus belle des manières. Bon gala à tous! 


Crédit photo @ Organisme Mois de l’histoire des Noirs

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.